Angoisse, crise d’angoisse, panique…

comment les traiter ou en guérir

De l’angoisse à la crise de panique

 
 

L’angoisse est un phénomène naturel, il est souvent décrit par notre psychologie moderne comme un mécanisme de défense qui nous protège d’un déséquilibre plus grave.

Que vous vous sentiez angoissé à l’idée de perdre votre travail c’est « normal », ou plutôt naturel, qu’un danger potentiel vous menace, ça l’est tout autant. Comme le stress ou l’anxiété, il s’agit d’une réaction de survie, mais si l’angoisse en arrive à vous empêcher de

penser ou d’agir, ou même carrément de vivre votre vie, il est clair que vous avez là un problème à résoudre.

 

 

 

 
L’erreur à ne surtout pas commettre si vous avez des angoisses
 
Trop souvent l’angoisse est considérée comme une maladie ou un mal dont il faut se défaire, c’est là une erreur que beaucoup de praticiens commettent en cherchant par des moyens médicamenteux par exemple à éliminer. Aujourd’hui pour la moindre alerte quelle qu’elle soit on met les gens sous antidépresseur ou psychotrope.

Ce que l’on ne réalise pas avec une telle démarche, c’est que loin d’aider la personne (sauf cas exceptionnel) on ne fait que développer une intolérance à la souffrance encore

plus grande.

Note importante : on ne le dira jamais assez, si l’angoisse peut conduire à la dépression, elle ne peut se soigner comme une dépression. Un antidépresseur est totalement inadapté, voire même risqué pour des problèmes d’angoisse.

L’angoisse n’arrive pas là par hasard, elle est un signe au même titre que l’anxiété, qui nous indique qu’il est temps de changer quelque chose dans notre vie, soit dans notremanière d’agir, mais aussi de penser.

 

Retour à l'accueil